les perles de la presse écrite

Comment braquer une banque sans perdre son dentier (roman)
( Catharina Ingelman - Sundberg)

pâturage culturelMärtha, Stina, Anna-Greta, le Génie et le Râteau, avec 80 piges au compteur, moisissent dans leur maison de retraite de Stockholm. De la mauvaise bouffe, un traitement déplorable, des sorties qui se raréfient de plus en plus et des restrictions en cascades qui ne finissent pas de leur bouffer le moral. Ils seraient plus heureux en taule où, au moins, les détenus ont, chaque jour, droit à des promenades.

Les choses s'enveniment avec la décision des responsables de la résidence de réduire le budget dédié aux « décorations de Noël ». Les cinq comparses décident d'agir afin d'en finir avec leur effroyable misère. Märtha qui a de la suite dans les idées trouve la bonne méthode : ils vont commettre un délit et agir de manière à ce qu'ils soient condamnés et incarcérés. Ils rêvent déjà d'un crime qui fera un tabac ! Et pas de délit sans bénefs, s'il vous plaît, même s'ils pensent, dans un élan de générosité collective, tout fourguer aux misérables et aux vieillards cacochymes de leur espèce. Robin des Bois l'a déjà fait avant eux, en détroussant les riches au profit des pauvres ou en restituant petit peuple l'argent des impôts prélevés. Pourquoi ne pas rééditer alors un exploit aussi glorieux?

Bien calés dans leurs déambulateurs, nos vioques vont s'installer au Grand Hôtel pour mitonner le délit du siècle. Ils se voient déjà riches et l'avenir se dessine sous des horizons plutôt riants. Sauf que… l'imprévu intervient pour contrarier lamentablement leur projet. Les péripéties de leur aventure s'accélèrent et la pitoyable bande de délinquants séniles perd pied et se retrouve dans des situations les plus loufoques.